mercredi 31 juillet 2013

Test de restaurant parisien : Autour du Saumon


Avis à tous les Parisiens vénérateurs de saumon : vous allez adorer cette adresse!

Découvert via le site Lafourchette, qui nous a permis de bénéficier d'une jolie réduction de -30 % sur l'addition, j'ai eu envie de tester ce restaurant qui propose de déguster du saumon sous toutes ses formes : en tartare, mariné façon Gravlax, fumé à chaud, en sauce Teriyaki, et j'en passe...

Mon coup de cœur revient à l'assiette Autour du saumon, qui permet de goûter un peu à tout, ce qui est parfait pour les indécises comme moi, incapables de choisir un plat sans cogiter pendant 30 minutes! 
Pour les becs sucrés, ne fuyez pas : les desserts valent également le détour, notamment les délicieuses compotes (pommes/framboises ou fraises/rhubarbe ce jour là) servies avec une délicieuse chantilly maison... 

Mais (car vous me connaissez, il y a toujours un mais), je ne vais pas vous mentir, l'adresse comporte un gros bémol : c'est cher!!! Même si les prix sont justifiés étant donné la qualité des mets, à 29 euros l'assiette, il faut bien reconnaître qu'on ne va pas y aller tous les jours hein... C'est là que la réduction de Lafourchette intervient, et permet d'atteindre un prix un peu plus raisonnable, pour les jeunes parisiens ruinés (ou presque) que nous sommes! 

Je vous laisse avec les photos de notre repas, et vous comprendrez vite pourquoi je meurs déjà d'envie d'y retourner pour goûter les autres délices de la carte...

Amuse bouche : œufs de cabillaud sur pain noir

Un autre amuse bouche : toast de rillettes de thon
Coeur de saumon fumé : du bonheur à l'état brut

Assiette Autour du saumon servie au choix avec écrasée de pommes de terre ou salade verte : DIVIN!


Blinis maison tous chauds

Déclinaison autour de la fraise : compote fraises et rhubarbe, sorbet fraise, fraises fraîches et coulis. Très bon, mais un bémol pour le sorbet industriel.
Cheesecake au caramel beurre salé

Compote pommes framboises : superbe


Cuisine : 4,5/5
Service : 4/5 
Lieu / Ambiance : 4,5/5 
Rapport Qualité / Prix : 3/5 (dommage pour le prix trop élevé)

Avec qui? En amoureux ++ / entre amis + /  repas d'affaires ++ / en famille


La Note finale de la Goûteuse (moi!) : 16/20


Autour Du Saumon
60 rue François Miron
75004 Paris

mardi 30 juillet 2013

Salade Thaïlandaise de Gambas et d'Ananas dans son écorce

J'adore la cuisine thaïlandaise. Pour moi, c'est l'une des cuisines les plus parfumées, fines et raffinées du monde. Mais les bons restaurants thaïlandais ne sont pas franchement courants en province, pour ne pas dire inexistants... Depuis que j'habite à Paris, je m'en donne donc à cœur joie! Une de mes entrées favorites, dont je me délecte inlassablement, est la salade "Yam Sapparod" ou salade de gambas et d'ananas frais. J'ai mixé plusieurs recettes trouvées sur la toile pour arriver à un résultat à la hauteur de mes attentes. Amateurs de découvertes exotiques, laissez-vous tenter!



Ingrédients

Pour 2 personnes

1 ananas frais
Gambas crues de Madagascar
1/2 carotte
1/2 de concombre
1/2 poivron rouge
1 tige de citronnelle (facultatif)
Mesclun 
1 oignon rouge 
1 citron vert
3 cm de gingembre frais
Cacahouètes grillées non salées ou noix de cajou non salées 
1 cuillère à soupe rase de sucre 
1 cuillère à café de pâte de piment (en épicerie asiatique)
1 cuiller à soupe de nuoc mam
1 cuiller à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de jus de citron vert
1 cuillère à soupe d'huile de sésame 
1/2 piment rouge épépiné voire 1 entier si vous aimez les sensations fortes
Coriandre fraîche




Préparation 

Couper l'ananas en 2 et couper la chair en gros morceaux. Jeter le cœur filandreux. Essayer de ne pas abîmer les coques pour la présentation. 
Faire griller les cacahuètes ou les noix de cajou à sec dans une poêle.

Décortiquer les crevettes en conservant la queue. Inciser le dos et retirer le boyau. Mélanger avec le jus d'un citron vert, de l'huile d'olive, du poivre noir et un peu de gingembre frais, filmer et laisser mariner environ 30 minutes. 
Si elles sont crues, faire revenir les crevettes dans une poêle chaude 5 minutes à feu vif. Réserver.

Tailler en julienne (fins bâtonnets) le concombre, le poivron et la carotte épluchée. Émincer l'oignon. Hacher le cœur de la tige de citronnelle, le piment épépiné et le gingembre. Ciseler la coriandre.
Mélanger le tout avec l'ananas et quelques feuilles de mesclun.
Préparer la sauce en émulsionnant le Nuoc nam, l'huile de sésame, 1 cuillère à soupe de jus de citron vert, la pâte de piment et le sucre.
Verser sur la salade et mélanger délicatement. 
Réserver au frais jusqu'à dégustation.



Garnir les écorces d'ananas de la préparation et disposer les gambas par dessus, puis parsemer des noix de cajou grillées. Servir avec le reste de la salade, à coté de l'ananas.

A table!

La note des goûteurs : 18/20

vendredi 26 juillet 2013

Patates douces caramélisées au miel et aux épices

Parce que, même si j'aimerais bien, on ne peut pas se nourrir exclusivement de fruits, glaces et smoothies pendant l'été, je vous présente une nouvelle façon d’accommoder les patates douces : sautées à la poêle, caramélisées grâce au miel, et bien relevées par les épices, elles font un accompagnement parfait pour les grillades du week-end. Je me suis inspirée de cette recette. N'hésitez pas à tester, et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore la patate douce (et oui, ça existe, ce fut d'ailleurs un des plus terribles chocs de ma vie, suite à la parution de mes frites de patates douces ;-)), c'est une très bonne façon d'introduire ce légume dans votre cuisine!


Ingrédients

Pour 2 personnes 

1 grosse patate douce orange
1 oignon
1 pincée
de paprika 
1 pincée de muscade
1 cuillère à café de cannelle

1 cuillère à soupe de miel
Huile d'olive
Un bouquet de persil frais
Une poignée d'amandes effilées, d'amandes émondées ou de noix de pécan grillées à sec 


Préparation

Peler et couper en gros morceaux les patates douces.
Dans un wok ou une sauteuse, verser de l'huile d'olive et y jeter les patates douces quand l'huile est bien  chaude. 
Laisser cuire à feu vif ainsi 10 minutes environ, en remuant souvent et en couvrant puis découvrant de temps en temps.


Émincer l'oignon. Au bout de 10 minutes de cuisson, les ajouter aux patates douces, saler et poivrer généreusement puis ajouter les épices. 
Laisser cuire quelques minutes puis ajouter le miel.

Laisser cuire encore quelques instants, tout en remuant pour faire caraméliser les patates douces et les oignons. Bien surveiller, le mélange ne doit pas brûler. 

Au moment de servir, ajouter les amandes effilées grillées à sec dans une poêle, et le persil frais ciselé.

A table!


La note des goûteurs : 16/20

mercredi 24 juillet 2013

Glace au fromage blanc

En ce moment, j'ai envie de fraîcheur et de légèreté. Mais toujours avec un zeste de gourmandise évidemment... On ne se refait pas! Du coup, j'ai entamé une période quasi monomaniaque faite de glaces et de sorbets... 
Alors quand j'ai aperçu  ici cette recette de glace au fromage blanc toute blanche et onctueuse, et au vu du pot de fromage blanc quasi périmé dans mon réfrigérateur, j'ai tout de suite craqué.
J'ai servi cette glace avec des pèches caramélisées et des amandes effilées et ce dessert a fait son petit effet. La prochaine fois, j'essayerai avec du yaourt grec à la place du fromage blanc et des framboises fraiches à la place des fruits caramélisés. J'en salive déjà...


Ingrédients

Pour 5 personnes :

 400g de bon fromage blanc (20 % de Mg minimum)
 15 cl de lait
 10 cl de crème fraiche liquide entière
 100g de sucre en poudre
 Le jus d'un demi-citron + le zeste d'un citron OU 1 gousse de vanille + 1 sachet de sucre vanillé


Pêches caramélisées :
5 pêches
1 grosse cuillère à soupe de beurre
2 cuillères à soupe de cassonade


Préparation 

Dans un saladier, mélanger le fromage blanc avec le lait, la moitié du sucre et le citron (ou la vanille selon votre préférence).

Monter la crème fraiche très froide en chantilly. Y ajouter le reste du sucre lorsqu'elle commence à être ferme et battre encore quelques secondes.

Incorporer délicatement la chantilly au mélange fromage blanc et lait.

Réserver au frais pendant une heure.


Verser la préparation dans la cuve de la sorbetière et laisser turbiner pendant 25 à 30 minutes.

Servir immédiatement ou conserver au congélateur dans une boite hermétique.

Pèches caramélisées : 
Faire fondre le beurre dans une poêle, y ajouter les pèches épluchées découpées en quartiers, puis saupoudrer de cassonade. Faire revenir sur feu fort jusqu'à ce que les fruits soient tendres et caramélisés.

 

Dans des coupes ou petites assiettes, disposer une boule de glace, quelques quartiers de pêche, et saupoudrer d'amandes effilées grillées.

Déguster!

 

La note des goûteurs : 15/20  

mardi 23 juillet 2013

Focaccia italienne

Cela faisait un petit moment que j'avais envie de cuisiner une Focaccia maison, ce "pain" italien extra-moelleux, aromatisé à l'ail et au romarin, qui offre une multitude de garnitures possibles et inimaginables... J'en avais dégusté une à Capri il y a quelques années, garnie de Mozzarella di Bufala et de tomates confites, et elle m'avait laissé un souvenir gustatif impérissable! Depuis ce jour, je me suis jurée de refaire ce délice chez moi. Et pour ce faire, je suis allée fouiner dans l'un de mes blogs favoris : "c'est ma fournée". Bingo, l'auteur présentait une Focaccia "à tester absolument" (clic!). Nul besoin de vous dire que je ne me suis pas fait prier... Pour ce premier essai, en accompagnement d'une simple salade, je me suis cantonnée à une garniture très basique : ail, basilic, tomates séchées et pignons. Mais vu le succès de cette dernière, ma prochaine fournée sera garnie de tomates confites et de mozzarella comme dans mes souvenirs les plus fous. Et pour les fois suivantes, je suis ouverte à toute proposition!


Ingrédients

500g de farine type 45
20g de levure de boulanger fraîche ou 2 sachet de levure de boulanger Briochin
8g de sel
15g d'huile d'olive
300g d'eau tiède 

Pour l'émulsion : 
30g d'eau
30g d'huile d'olive
1 cuillère à café de sel
2 gousses d'ail
+ éventuellement du romarin ou du basilic frais, des olives, et/ou tout ce qui vous fait plaisir!
 

Préparation 
Dans la cuve du robot, munie du crochet pétrisseur, émietter  la levure, et mélanger avec l'eau tiède. Laisser reposer 15 minutes. Ajouter la farine, puis les 15g d'huile et le sel. 
Si vous utilisez des sachets de levure Briochin comme moi,, mélangez-les directement à la farine puis ajouter en fontaine au milieu l'eau tiède, le sel et l'huile. Inutile d'attendre 15 minutes dans ce cas. Attention, si vous prenez des sachets d'une autre marque, il faut généralement les utiliser comme la  levure frche, donc les mélanger avecl'eau tiède et laisser reposer quelques minutes avant ajout des autres ingrédients. Regardez toujours la notice sur le dos du sachet!

Note: si vous n'avez pas de robot pour pétrir, vous pouvez utiliser un batteur électrique avec l'accessoire "crochet"


Pétrir longuement à vitesse lente jusqu'à obtenir une pâte souple. Si vous souhaitez, vous pouvez à ce moment y incorporer des ingrédients comme des olives, et continuer à pétrir quelques instants pour que tout soit bien incorporé. Ces ingrédients doivent contenir le moins d'humidité possible, donc séchez-les soigneusement avant de les incorporer à la pâte.
La pâte ne doit pas être collante.
Mettre la pâte en boule, la huiler légèrement, et la déposer dans un saladier. Couvrir et laisser reposer 10 minutes.


Déposer délicatement la pâte sur une plaque garnie de papier sulfurisé, et laisser encore lever 10 minutes.
Étaler ensuite délicatement la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, sans appuyer pour ne pas détruire les bulles d'air.
Laissez à nouveau reposer 20 minutes.


Dans un verre, fouetter 30g d'eau, 30g d'huile d'olive, l'ail pressé et 1 cuillère à café de sel. Il faut bien émulsionner le mélange qui doit prendre la consistance d'une vinaigrette.

Au bout des 20 minutes de repos, faire des trous dans la pâte avec les doigts en appuyant fortement dessus, et verser  l'émulsion sur la pâte, afin que tous les trous soient bien remplis. 
Ajouter le romarin.
Laisser à nouveau lever 20 minutes


Dix minutes avant la fin de ce dernier temps de pause, préchauffer le four à 200°C, en chaleur tournante si possible.

Enfourner la Focaccia pour 20 minutes. Elle doit être juste dorée. Surveiller bien la fin de cuisson : la mienne était prête au bout de 18 minutes.

Vous pouvez la servir comme du pain pour accompagner une bonne salade, en faire de délicieux sandwichs ou encore en faire un plat complet en la garnissant de légumes et de fromage frais... A vous de choisir votre option préférée!





La note des goûteurs : 17/20  

jeudi 18 juillet 2013

Assiette Estivale

Non, ne vous inquiétez pas, je ne vous ai pas oublié! Mais la chaleur tropicale parisienne (tiens, c'est drôle, je n'aurais pas pensé pouvoir associer ces mots un jour!), et particulièrement la fournaise dans mon appartement m'ont découragé : impossible d'allumer mes plaques de cuisson et encore moins mon four ces dernier jours. Mais aujourd'hui, plus d'excuse, je vous ai concocté un petit repas frais et léger, réalisé avec de simples et bons produits : de la Mozzarella di Bufala achetée chez mon fromager préféré (goûtez-la au moins une fois et vous ne pourrez plus jamais acheter de la mozzarella au lait de vache...), un mélange de tomates cerises, tomates cocktail et cœur de bœuf mûres à point, du basilic frais, de la bonne huile d'olive, des lamelles de concombre, du melon juteux...Mmmmhhh, je ne vous dis que ça! J'y ai ajouté quelques petits roulés garnis de mousse de thon et de concombre, car devant la tête effarée du Gourmand à l'idée de ne manger qu'une salade "de filles", il m'a bien fallu ruser!


Ingrédients

Pour 2 personnes

1 tomate cœur de bœuf
Tomates cocktail et tomates cerises
1 boule de Mozzarella de Bufflone
Basilic frais
1/2 melon
1/4 de concombre 
Quelques tranches de pastèque fraîche
Salade verte (feuilles de chêne ici)


Pour les roulés
1 boîte de thon à l'huile
1/4 de concombre
2 tortillas de blés



Préparation

Dans les assiettes, disposer un peu de laitue lavée et essorée. Rajouter les tomates coupées puis la mozzarella coupée en morceaux grossiers à la main, et du basilic frais ciselé. Verser un filet de bonne huile d'olive et assaisonner avec de la fleur de sel. Disposer 2 tranches de pastèque et de melon par assiette. Réaliser des lamelles fines de concombre à la mandoline ou à l'économe et rouler les lamelles puis piquer avec un cure dent.

Pour les roulés : Préparer la mousse de thon en mixant au mixeur plongeant ou au robot une boîte de thon à l'huile avec un peu d'huile de la boîte (et éventuellement un peu de yaourt ou de fromage blanc). On obtient une mousse onctueuse et lisse. Sur une tortilla, étaler de la mousse de thon puis disposer quelques lamelles de concombre en laissant les bords libres. Rouler puis découper en 5.

Déguster!



La note des goûteurs : 16/20   

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...