dimanche 31 mars 2013

Pain magique

Croyez-le ou non, ce pain est magique. Si vous n'avez jamais fait de boulange et pensez que vous n'y arriverez jamais, si vous n'avez pas de robot, ou tout simplement si vous avez envie de faire du bon pain maison, sans vous prendre la tête... Cette recette est pour vous! Trouvée sur le blog de Rose, je l'ai testée un peu par hasard, surtout par dépit (la boulangerie de ma rue était fermée pour travaux!) et j'ai été très agréablement surprise du résultat : la mie est aérée, et le goût est , surtout tartiné de beurre et de confiture de fraises, pour un petit déjeuner gourmand!


Ingrédients

Pour 2 pains :

375g de farine T45 ou T65
1 bonne cuillère à café de sel 
12g de levure fraîche ou 1 sachet et demi de levure de boulanger "Briochin" de Alsa (plus facile d'utilisation)
300ml d’eau tiède (mais pas chaude!)

Préparation

Dans un saladier, diluer la levure fraîche dans l’eau tiède. Verser dessus la farine et le sel puis, avec une cuillère à soupe, mélanger grossièrement jusqu’à amalgamer tous les ingrédients.

Si vous utilisez la levure Briochin, la mélanger simplement à la farine avant d'ajouter le reste des ingrédients. Attention, si vous prenez des sachets d'une autre marque, il faut généralement les utiliser comme la levure fraîche et les mélanger avec l'eau tiède et laisser reposer quelques minutes avant ajout des autres ingrédients. Regardez toujours la notice sur le dos du sachet!
Saupoudrer la pâte d’un peu de farine, couvrir d’un torchon et laisser lever 1h30 dans une pièce chaude. La pâte aura doublé voire triplé de volume. 

Bien fariner une feuille de papier sulfurisé et déposer la pâte dessus. Elle va être très « spongieuse », c’est normal. 

Saupoudrer de nouveau la pâte d’un peu de farine et à l’aide d’une maryse, séparer la pâte en deux pour former les 2 pains.
 
Préchauffer votre four à 240°C avec une plaque remplie d’eau dans le bas du four.

Enfourner les pains pendant 25-30 minutes à 240°C.
A mi-cuisson, rajouter de l’eau sur la plaque si besoin 

Pour savoir si le pain est cuit, taper le dessous, on doit entendre un son "creux".

Déguster ou congeler!

Tartines Tomates Mozzarella Pesto


La note des goûteurs : 15/20   

Fruits secs caramelisés

Un de mes péchés mignons : les amandes et les noix caramélisées! C'est trèèèèès gourmand, comme diraient les juges de Top Chef! J'adore les incorporer à mes desserts, ils apportent du croquant et sont irrésistibles avec une petite mousse au yaourt, ou une glace vanille maison. Si la préparation du caramel fait peur à beaucoup d'entre vous, réessayez en suivant mes conseils, et vous verrez que ça passera tout seul!
 
Ingrédients

150g de sucre en poudre
1 cuillère à soupe d'eau
Mélange de fruits secs : amandes, noix, noisettes

Mousse au Yaourt, pommes Tatin, noix caramélisées

 Préparation

Dans la casserole ou la poêle, faire chauffer à feu moyen/vif le sucre avec une cuiller d'eau. Ne surtout pas mélanger avec une cuillère mais remuer de temps en temps la casserole avec le manche pour que la caramélisation soit homogène. Quand le sucre est presque totalement fondu, et que la majorité a pris une couleur dorée, mélanger vivement à la cuillère en bois et couper immédiatement le feu. Il ne faut surtout pas que le caramel brûle, donc mieux vaut éteindre le feu trop tôt que trop tard!  

Ajouter alors les fruits secs dans le caramel et mélanger bien. C'est normal que le caramel durcisse, il va se reliquéfier après. 
Remettre sur feu doux/moyen, en remuant continuellement jusqu'à qu'il n'y ait plus de morceaux de sucre solide et que les fruits soient bien enrobés de caramel. 
Déposer les fruits secs à  plat sur du papier sulfurisé et laisser reposer au moins 30 minutes.

Concasser grossièrement (ne les hachez pas trop finement, ce serait dommage!)

Note : pour ceux qui ratent automatiquement leur caramel , petite astuce : au lieu d'un caramel à sec, mélanger le sucre avec un tiers de son  poids en eau (donc 50g d'eau pour 150g de sucre ici) puis réaliser votre caramel comme décrit précédemment, à feu vif, en faisant tourner la casserole de temps en temps mais sans remuer avec une cuillère. Vous verrez , il réussira alors à tous les coups!  

  La note des goûteurs : 18/20 

Tartare Saumon Avocat Mangue et sa Tuile au parmesan

J'aime beaucoup les tartares de poissons, et je dois dire que j'ai un gros faible pour cette version toute en fraîcheur, alliant saumon, avocat et mangue, qui nous donnerait presque l'impression d’être au printemps (ah c'est le cas?? Fichtre, je n'avais pas remarqué...)
Si, quand j'habitais au Japon, j'utilisais du poisson frais pour mes tartares, je préfère en France utiliser du bon saumon congelé (le bio Picard est excellent), pour ne pas avoir de mauvaise surprise, et accessoirement ne pas empoisonner mes proches... ;-)


Ici sans mangue,  pour les réfractaires au sucré salé
Ingrédients

Pour 2 personnes

2 pavés de saumon cru extra frais ou surgelé de très bonne qualité (à décongeler quelques heures au réfrigérateur)
1 échalote
1/2 mangue
1 avocat
Ciboulette hachée
1/2 citron vert ou jaune
Aneth
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
Quelques noix de cajou grillées concassées
Quelques gouttes de crème de balsamique (attention à ne pas trop en mettre pour ne pas masquer le goût du saumon)
Parmesan râpé pour les tuiles

Note : Pour le club des détesteurs de poisson cru, cette recette est possible avec du saumon fumé.

Note 2 : Si vous n'aimez pas le sucré salé, remplacez la mangue par 1 petit avocat supplémentaire.



Préparation

Détailler le saumon en petits dés (encore un peu congelé si vous avez choisi cette option). Hacher l'échalote,  la ciboulette, et les ajouter au saumon. Assaisonner avec 2 ou 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, quelques gouttes de crème de balsamique, un peu de sel, de poivre et de l'aneth séché.
Réserver au frais pendant une heure.

Au dernier moment, couper la mangue et l'avocat en dés, les mélanger délicatement à la préparation, et citronner légèrement (ne le faites pas avant! Le contact du citron cuirait le poisson).
Dresser vos assiettes à l'aide de cercles. Rajouter quelques gouttes de crème de balsamique sur le dessus.

Servir avec mes fameux blinis par exemple!

Vous pouvez préparer pour accompagner une petite crème de fromage frais : du Saint Moret fouetté avec un peu de yaourt pour l'assouplir, et quelques herbes fraîches ciselées. Former alors des quenelles avec une poche à douille au moment de servir (voir sur la deuxième et la dernière photo).


Pour les tuiles au parmesan, c'est tout simple : dans une poêle chaude, faire de petits tas avec du parmesan râpé. Au bout de quelques secondes, c'est déjà prêt, pas besoin de les retourner! Pour leur donner la forme de tuile, les déposer encore brûlantes sur un rouleau à pâtisserie et appuyer fermement.




La note des goûteurs : 19.5/20  



L'avis de la Jeunesse : J'adore!!!! Le tartare est une recette parfaite pour moi vu que j'aime tout ce qui est cru, donc j'adore le tartare, et celui-là tout particulièrement!

vendredi 29 mars 2013

Poires Amandines

Attention dessert diabolique : une poire au sirop maison au milieu d'une crème fondante amandine. L'association parfaite de la poire et de l'amande... Le résultat : un dessert doux, moelleux, réconfortant, pas spécialement léger mais quand c'est tellement bon, ça ne peut pas être fondamentalement mauvais pour nous, si? 
La poire Amandine est l'un des desserts préférés de ma sœur numéro 3 et je crois bien qu'elle serait prête à tuer (mais pas moi hein, sinon, qui lui ferait son dessert?) pour protéger sa part!
Avant cuisson


Ingrédients

Pour 4 personnes : 

Pour le sirop : 
2 poires Conférences (ou 4 petites poires williams)
1/2 l d'eau
150g de sucre
1/2 citron 


Pour la crème :
105g de cassonade
110g de beurre
120g d'amandes en poudre
Quelques cerneaux de noix
œufs
Quelques pépites de chocolat 
Extrait d'amande amère


Préparation

Poires au sirop :
Éplucher les poires et couper la base pour qu'elles tiennent debout. Enlever le cœur avec un couteau fin.
Mettre l'eau à bouillir avec le sucre et un trait de jus de citron. Après ébullition, ajouter les poires dans le sirop et laisser cuire à feu moyen pendant 20 minutes environ (vérifier la consistance des poires avec la pointe d'un couteau), puis laisser refroidir dans leur jus quelques minutes.


Crème d'amandes :

Préchauffer le four à 180°C.
Faire griller quelques secondes dans une poêle à sec la poudre d'amandes, et laisser refroidir. Faire attention à ne pas la brûler, elle doit être à peine grillée pour développer ses arômes. Au fouet ou avec une cuiller à soupe, fouetter le beurre mou (pas fondu surtout) avec la cassonade. Ajouter la poudre d'amandes, quelques noix grossièrement concassées puis les 2 œufs et fouetter vigoureusement. Enfin, verser 2 gouttes d'amande amère (pas plus!).
Dans un ramequin, verser de la crème d'amandes et ajouter une poire égouttée. Saupoudrer d'amandes effilées et de pépites de chocolat.

Enfourner pour 20 minutes à 180 °C.

 

La note des goûteurs : 17/20  

Idée pour apéritif 3 : Les gougères au fromage

Dernière idée du jour : les gougères! Un peu plus techniques et plus longues à préparer que les samossas et les torsades, elles en valent largement la peine. Toutes dorées, croquantes à l’extérieur, moelleuses à l’intérieur, sans parler de l'odeur divine qu'elles diffusent dans la maison à la sortie du four... Bref, on devient vite accroc à ces petites bouchées.
La recette vient du blog "La cuisine de Bernard", que j'adore. C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai rien changé à la recette originale, ce qui est assez rare pour être précisé!


Ingrédients

250 ml d'eau
250 ml d'œufs battus (= environ 5 œufs mais mesurez à l'aide d'un verre doseur!)
140g de farine
110g de beurre
5g de sel
Une pincée de muscade
150g de comté fraîchement râpé + 30g pour le dessus 

Note : Les gougères seront bien meilleures avec du comté fraîchement râpé!!! 


Préparation 

Préchauffer le four à 200°C. C'est important de préchauffer le four à cette température puis de la diminuer ensuite pour créer un choc thermique.
Verser l'eau, le beurre et le sel dans une casserole. Porter à ébullition sur feu doux. Ajouter la farine d'un coup hors du feu. Bien mélanger, assez vivement, puis remettre sur feu doux pendant une minute afin d'assécher la pâte. Il faut mélanger constamment. 
La pâte va se détacher du fond de la casserole.

Verser la pâte dans un bol. Ajouter les 250 ml d'œufs battus petit à petit sur la pâte. Bien mélanger avant d'ajouter le reste des œufs. 
Mélanger de façon énergique pour homogénéiser le tout (oui je vous fais faire du sport aujourd'hui)! 
Ajouter le fromage râpé. 
Poivrer et ajouter de la noix de muscade. 

Avec une poche à douille (ou une cuillère sinon), faire des petits tas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 

Parsemer des 30g de fromage râpé restants sur le dessus. 
Baisser la température du four et enfourner environ 25 minutes à 180°C. Les sortir quand elles sont bien dorées.

Déguster chaud! Les gougères seront ainsi croustillantes sur le dessus et toutes fondantes à l'intérieur. 

Note : comme les choux, les gougères retombent si elles ne sont pas assez cuites. Donc surveillez bien la cuisson, et rajoutez quelques minutes de cuisson si elles ne sont pas assez dorées : il vaut mieux les surcuire que le contraire! Dans mon petit four peu puissant, cela m'a pris environ 30 minutes.





La note des goûteurs : 18/20 

Idée pour apéritif 2 : les torsades feuilletées

Après les samossas, une autre idée très rapide à préparer : les torsades feuilletées au fromage. Rassurez-vous, elles seront tout aussi vite mangées! D'ailleurs, elles ont rarement survécu plus de 4 minutes sur ma table sans être dévorées (si si, j'ai compté)...



Ingrédients

1 pâte feuilletée pur beurre (prenez la Picard, c'est la meilleure parmi celles du commerce)
Emmenthal ou comté râpé
Beurre fondu
1 jaune d’œuf
Sésame grillé

Préparation 

Avec un pinceau, étaler un peu de beurre fondu sur la pâte feuilletée. La fermer en deux. Recouvrir de jaune d’œuf au pinceau.
Saupoudrer généreusement de fromage râpé, puis de sésame.

Découper en bandes régulières.

Torsader les bandes et saupoudrer à nouveau de fromage et de sésame.

Enfourner 15 minutes à 200°C.  

Déguster!

La note des goûteurs : 16/20 

Idée pour apéritif 1 : Samossas Brie et Miel

Jaime bien préparer des petites choses pour lapéritif  et je suis toujours à la recherche de nouvelles idées qui changent des sempiternels toasts au tarama et autres cacahouètes! Ces samossas, déclinables à linfini, sont délicieux avec leur cœur de fromage coulant et leur touche de miel qui ravira les amateurs de sucré salé...


Ingrédients

Pour 12 samossas :

200g de fromage : camembert, brie, chèvre, ou Saint-Marcellin 
6 feuilles de brick
Miel
1 jaune d’œuf

Préparation

Préchauffer le four à 200°C. 
Couper les feuilles de brick en deux et disposer le demi cercle côté rond vers le bas. Les huiler à laide dun pinceau.
Rabattre la partie ronde sur la partie plate. Déposer un peu de fromage sur le coin en haut à gauche, et ajouter un peu de miel.
Pour refermer la feuille de brick : partir du coin gauche et rabattre ce coin en direction du centre en formant un angle droit. Répéter l’opération jusqu’à ce que le samossa soit formé. Rabattre alors la brick restante en portefeuille dans le samossa.

Jai trouvé un schéma explicatif bien utile ici :






Dorer les samossas avec le jaune d’œuf

En cours de cuisson



Enfourner pour une quinzaine de minutes à 200°C et déguster bien chaud!


La note des Goûteurs : 16/20

jeudi 28 mars 2013

Macarons chocolat blanc/Matcha

Après la recette de base, voilà celle de ma dernière trouvaille culinaire en matière de macarons : la ganache chocolat blanc et Matcha. La recette vient du merveilleux blog Pure Gourmandise. J'ai ramené mon thé matcha du Japon, mais vous pouvez maintenant en trouver de plus en plus facilement en France. A savoir : une fois ouvert, le thé Matcha se conserve dans le bas du réfrigérateur, dans le bac à fruits.


Ingrédients 

Coques de macarons (voir recette sur le blog)

Ganache :
100g de crème liquide entière 
40g de miel 
200g de bon chocolat blanc
2 cuillères 
à café de Thé vert Matcha 


Préparation

Porter à ébullition la crème et le miel. Y mettre le chocolat blanc à fondre. Une fois le mélange fondu et homogène, ajouter le matcha. Faire refroidir au frais.

Quand les coques sont prêtes, les garnir de ce mélange bien froid et durci puis saupoudrer vos macarons d’un peu de thé Matcha pour la finition. 

Note : j'ai utilise ici du colorant en poudre couleur or pour la coque des macarons.

 

La note des goûteurs : 18/20 


L'avis de la jeunesse : la nouvelle découverte de Claire! Miam, quel délice... C'est comme s'ils sortaient de chez La Durée, mais en meilleur!

Macarons : recette de base

Je suis une experte en macarons. Pourquoi? Parce que je les ai ratés tellement de fois que je connais toutes les erreurs à ne pas commettre! Ils nont maintenant plus de secrets pour moi. Pour la petite histoire, ma première expérience était pourtant une réussite. J'avais suivi à la lettre (en y rajoutant mon tout petit grain de sel quand même) la recette de ma sœur numéro 1, et mes macarons étaient parfaits. Après ça, jen faisais dès que loccasion se présentait. Puis je suis partie au Japon et là, jai compris que de multiples facteurs entraient en compte pour obtenir de beaux macarons qui ne saffaissaient pas lamentablement : température et taux dhumidité de la pièce (si si, les jours de pluie, cours de macarons annulés!), puissance du four, et même... Pourcentage damidon dans le sucre glace!
Sans plus tarder, je vous livre la recette tant attendue! Cest la recette de base, mais vous pourrez évidemment varier les ganaches à linfini...


Macarons au chocolat noir

 Ingrédients 

Pour 14 macarons 

150g de sucre glace
75g de poudre d’amandes
80g de blancs d’œufs  = environ le blanc de 2 gros œufs, à température ambiante
35g de sucre en poudre
15g de cacao sans sucre pour des macarons au chocolat / Colorant en poudre pour les autres parfums


Préparation

Mixer la poudre damande avec le sucre glace puis passer le mélange au tamis
Ajouter le cacao pour des macarons au chocolat.
Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et ajouter petit à petit le sucre, jusqu’à obtenir un bec doiseau.

Ajouter alors éventuellement du colorant en poudre dans les blancs pour colorer les coques, si vous navez pas mis de cacao.
Ajouter un tiers du mélange amande/sucre glace aux blancs. Mélanger à la maryse très délicatement. Ajouter le second tiers puis le reste.

Verser la préparation dans une poche a douille.
Sur une plaque lisse recouverte de papier sulfurisé, former les macarons puis taper la plaque contre votre table pour enlever les éventuelles bulles dair.
Laisser croûter à température ambiante 45 minutes à une heure (plus la pièce est chaude, plus ça ira vite, ce qui nest pas pour me déplaire puisque je pourrais vivre dans un sauna...).

Préchauffer le four à 155C. 


Enfourner les coques exactement 12 minutes à 155°C.


Préparer une ganache au chocolat pour les macarons au cacao.  
Fourrer les coques de ganache.
Réserver au réfrigérateur une journée avant de les consommer. 

Les sortir du réfrigérateur une heure avant dégustation.

Note : les coques se congèlent très bien, avant d'être garnies.

La note des goûteurs : 19/20    
 

Macarons chocolat blanc matcha





Macarons au chocolat blanc

mercredi 27 mars 2013

Versatile blog award

Moins d'une semaine après l'inauguration de mon blog, je découvre avec plaisir que j'ai été "taguée" sur le joli blog petits délices entre amis .
 





Voici les quatre règles de Versatile Blog Awards :


1 : Remercier la blogueuse qui m'a nominée en ajoutant le lien sur mon blog
2 : Ecrire 7 choses sur soi
3 : Nominer 15 blogueurs de son choix en les prévenant dans un commentaire

4 : Le logo et les règles dans l'article


1. Un grand merci à Missbijoux du blog Http://delicesentreamis.canalblog.com. Je suis très flattée qu'elle ait choisi mon blog à ses tous débuts, parmi les milliers de blogs de cuisine qui existent sur la toile.


2. Alors, dire 7 choses sur moi ... ça ne va pas être trop compliqué, j'adore parler de moi ;-)!

a) Je suis une passionnée de cuisine. je peux passer 2 heures par jour à éplucher les sites et blogs de cuisine. Étonnamment, ça me destresse. Avant des examens importants , je peux faire facilement 5 fournées de muffins à la suite ...


b) Je vis à Paris depuis 6 mois mais je viens de Strasbourg, où je retourne fréquemment


c) Je suis interne en médecine, parce qu'il faut bien travailler aussi quand on ne cuisine pas :)


d) J'ai passé une année au Japon, et j'ai adoré leur culture, leur incroyable gentillesse et bien sûr leur cuisine ! Là bas, je donnais des cours de pâtisserie française, et de macarons surtout.


e) Je suis très très très (oui les 3 très sont nécessaires) maladroite : je fais tout tomber tout le temps et je suis la championne pour renverser des verres ( de vin rouge hein, si déjà , je fais ça bien ) sur mes voisins de table.


f) J'ADORE les fruits sous toutes leurs formes avec une passion toute particulière pour le melon, la pastèque, les framboises et les pommes acides!


g) J'ai 3 sœurs, toutes plus folles les unes que les autres, et éparpillées un peu partout en France (Reims, Paris, Strasbourg) et bientôt même en Argentine !


3. Je Nomine donc:


-Sucrissime
-Piroulie
-Beau a la louche
-Audrey cuisine
-C'est ma fournée
-Cuisine addict
-Une tite débutante dans la cuisine
-Now I am a cook
-Pich a la fraise
-Piment oiseau 
-Un flo de bonnes choses
-S comme soeurs
-Mercredirose
-Chocolat & caetera
-L'heure du cream

A bientôt !











mardi 26 mars 2013

Pavlova au chocolat

La voici, la voilà, la version chocolatée de la Pavlova! C’est exactement le même principe que la version nature que vous trouverez sur le blog, à savoir un socle de meringue toute moelleuse, de la crème chantilly maison et des fruits rouges sur le dessus, mais ici la meringue est à base de cacao et de chocolat noir, ce qui lui donne une texture incomparable. Cest d’ailleurs ma version favorite alors que je ne suis pas du tout une accro au chocolat en général. Pour ainsi dire, je préfère largement dévorer un ananas entier à une tablette de chocolat, aussi bonne soit-elle (Bizarre, moi ??)! Mais revenons à la recette, qui est très simple : suivez bien les étapes et elle réussira à tous les coups.


 Ingrédients

Meringue :  
6 blancs d’œufs 
300g de sucre en poudre
1 pincée de sel 
3 cuillères a soupe de cacao
1 cuillère à soupe de vinaigre blanc 
60g de chocolat noir râpé ou en pépites 


Garniture :

350 ml de crème liquide entière (pas allégée!)
2 sachets de sucre vanillé
1 cuillère à soupe de sucre glace
Fraises ou framboises surgelées ou fraiches
Pépites de chocolat (ajout personnel fortement recommandé :)

Préparation

Commencer par la préparation de la meringue :
 
Préchauffer le four à 180°C. Disposer du papier sulfurisé sur une plaque de cuisson.
Monter les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel en commençant à basse vitesse.
Quand les blancs sont presque montés, commencer à ajouter le sucre tout doucement, 
cuillerée à soupe par cuillerée à soupe. Continuer à fouetter jusqu'à ce que la meringue soit bien brillante Ajouter alors le vinaigre, le chocolat et le cacao et mélanger délicatement avec une maryse. 

Déposer la meringue en formant un cercle ou un rectangle de façon bien épaisse, sur le papier sulfurisé. Ca sera la base de la Pavlova. Pour que ce soit plus joli, je dresse la meringue à l'aide d'une poche à douille pour former des petites meringues sur tout le pourtour.
Enfourner et baisser immédiatement le four à 150°C (contrairement a la pavlova nature à 120°C )
Enfourner pour 1 heure. 
Cette étape peut être faite la veille si vous voulez gagner du temps



 

Avant cuisson

Après cuisson


Le jour même : préparation de la crème et des fruits : 
Pour la chantilly, placer la crème au congélateur quelques minutes, elle prendra beaucoup plus facilement. La monter alors au batteur électrique ou au robot, et ajouter le sucre vanillé et le sucre glace à la fin. La réserver au réfrigérateur jusqu'au dernier moment.

Avant de servir :
Si vous utilisez des framboises surgelées, les laisser décongeler avant dans une passoire. Mais je vous conseille évidemment des framboises fraiches ou des fraises coupées en morceaux qui rendront moins d'eau.

Napper la meringue posée sur le plat de service avec la crème chantilly. Recouvrir des fruits puis de pépites de chocolat. 

Couper de belles parts et déguster!




La note des goûteurs : 19/20 


L'avis de la Jeunesse : tout comme la Pavlova nature c'est trop trop trop trop bon! Le plat est encore plus propre qu'avant, je ne laisse pas une miette! La 
meringue c'est bon, mais au chocolat c'est encore meilleur !!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...