lundi 16 décembre 2013

Tadaima!


Bonjour à tous,

Je vais me faire plus rare sur le blog ces 10 prochains jours, étant de retour à Tokyo pour les vacances.
Je retrouve avec bonheur cette ville qui ne dort jamais, la gentillesse inouïe des japonais, et surtout la merveilleuse et délicate nourriture japonaise : à moi les Sushi, Tempura, Okonomiyaki, et le thé Matcha sous ses formes !
Je vous ferai un article détaillé des mille et uns délices locaux, promis!

A très bientôt

Claire Au Matcha




mercredi 11 décembre 2013

Potimarron rôti au four

Par ce grand froid, j'ai besoin d'aliments réconfortants. Et je n'ai encore rien trouvé de plus efficace que ces cubes de potimarron rôtis à la cannelle que j'ai du réaliser au moins 3 fois cette semaine (je suis légèrement monomanique quand j'aime quelque chose...)
Ils accompagnent particulièrement bien une viande ou une volaille grillée, mais font aussi merveille en plat unique végétarien avec du boulgour ou du quinoa, des lamelles de chèvre frais et des noisettes grillées... Petite variante si vous n'appréciez que moyennement la cannelle : le potimarron rôti à l'ail et au thym, tout aussi délicieux!

Ingrédients

Pour 2 personnes

1/2 potimarron (bio si possible) *
2 ou 3 cuillères à soupe d'huile neutre (tournesol par exemple)
Une pincée de cannelle en poudre + paprika + une pincée de piment d’Espelette

OU

4 gousses d'ail en chemise
Persil frais ou surgelé 
Thym et romarin

Note* :  Ce plat est encore meilleur avec du Kabocha, si vous avez la chance d'en trouver : une variété de courge japonaise dont la peau est verte foncée.


Préparation

Préchauffer le four à 200 °C.
Laver et frotter le potimarron puis le sécher et le couper en 2 et retirer les graines. Il n'est pas nécessaire d'enlever la peau (d'où ma préférence pour un potimarron bio).

Couper la courge en gros cubes et les disposer dans un bol. Verser les cuillères d'huile et saupoudrer d'une bonne pincée de cannelle. Saler généreusement et poivrer. 
Mélanger bien avec les mains, pour imprégner les légumes du mélange.

Étaler en une couche les légumes, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en essayant d'éviter que les morceaux se touchent entre eux.

Variante : Vous pouvez également omettre la cannelle, et mélanger le potimarron avec de l'huile d'olive et un peu de persil ciselé, puis étaler les cubes sur la plaque avec des gousses d'ail en chemise (avec la peau), du thym et/ou du romarin. 

Enfourner le potimarron pour 30/35 minutes à 200°C en mode grill ventilé ou rôtisserie, en retournant 2 fois. On peut également faire cuire 20 minutes en chaleur tournante et en fin de cuisson, régler le four en position grill pour faire "croustiller" les cubes de potimarron.

C'est prêt!

La note des goûteurs : 16/20 

 

jeudi 5 décembre 2013

Cookie géant aux pépites de chocolat

Mais pourquoi n'y avais-je pas pensé avant...? Les cookies, ça je connais bien, j'en fais souvent et à toutes les sauces avec une nette préférence pour les Outrageous chocolate cookies et pour les fabuleux cookies d'Aurélie. Mais finalement, quand on aime, pourquoi se contenter de "petits" cookies? L'idée était pourtant évidente! Guillemette y a pensé avant moi et grand bien lui en a pris! En effet, elle nous présentait, il y a quelques temps un cookie géant, façon gâteau, qui m'avait assez brutalement tapé dans l’œil. J'ai résisté plusieurs mois avant de tester et là... Extraordinairement fondant, craquant sur les bords, et fourré de pépites de chocolat : c'est une merveille de cookie, un cookie de compétition, à découper en parts et pourquoi pas à accompagner d'une glace vanille histoire de pousser le vice jusqu'au bout!


Ingrédients

Pour un moule à manqué ou un cercle de 20 cm de diamètre

180g de farine
1 cuiller à café de levure chimique
180g de sucre roux
120g de beurre demi-sel mou, ou de margarine + 1 pincée de sel
1 œuf
100g de chocolat au lait concassé
50g de chocolat noir concassé
+ 30 g de chocolat noir pour le dessus


Facultatif : pépites de chocolat blanc, noix, noisettes... Laissez libre cours à votre imagination, comme pour les cookies classiques!

Note : j'ai utilisé de la margarine, pour alléger un peu le gâteau, et c'était parfait.



Préparation

Préchauffer le four à 180° C.
Mélanger le beurre mou et le sucre roux dans un saladier. Fouetter pour obtenir une texture crémeuse, puis ajouter l’œuf.
Incorporer la farine, la levure et les chocolats concassés en grosses pépites. Mélanger rapidement sans trop travailler la pâte. 


Disposer la pâte dans un moule à manqué beurré et fariné, ou un cercle beurré de 20 cm de diamètre.
Si votre moule est plus grand, il faut augmenter les proportions! Le secret de ce gâteau réside dans son épaisseur.


Saupoudrer des 30g de chocolat noir restants concassés sur le dessus.


Enfourner pour 24 minutes à 180 °C (temps de cuisson à adapter selon le four) : le gâteau doit être doré mais pas trop cuit à l’intérieur, il continuera de "cuire" en refroidissant.



Déguster tiède ou froid ,et la bonne nouvelle, c'est qu'il est encore délicieux le lendemain!




La note des goûteurs : 19/20  

L'avis du Gourmand : Un rêve de gosse! Ce cookie géant a fait un malheur auprès de mes collègues! Une combinaison parfaite entre le croustillant extérieur, le moelleux intérieur et le fondant du chocolat! Un vrai plaisir!

mercredi 4 décembre 2013

Rochers au chocolat et au praliné de noisettes

Bientôt les fêtes de fin d'année, et les gourmandises inavouables qui vont avec! Pour changer des truffes, marrons glacés et autres classiques mignardises, voici de délicieux Rochers au chocolat, fourrés de praliné aux noisettes = explosion de saveurs en perspective! Alors oui, ils sont un peu longs à réaliser mais beaucoup plus rapides à engloutir, vous l'aurez deviné! C'est une recette en provenance directe de ma Sœur n°3 et pour tout vous dire, ces rochers font partie de mon top 10 (avec les Outrageous chocolate cookies et les Millionaire's shortbread) des recettes diaboliques à tester au moins une fois dans sa vie!

 

Ingrédients

Pour 20 rochers

Praliné : 
150g de noisettes entières
120g de sucre
100g de chocolat au lait

Enrobage et finition :
100g de noisettes
200g de chocolat au lait


Préparation 

Première étape : le praliné

Faire torréfier 250g de noisettes pendant une dizaine de minutes à 200°C. La peau se détachera alors facilement, en les frottant dans un torchon ou entre vos mains.

Faire un caramel en faisant fondre le sucre, en 3 fois, sur feu moyen/fort. Rajouter chaque tiers de sucre dès que le tiers précédent commence à fondre. Quand le caramel prend une jolie couleur ambrée, mélanger bien à la cuiller en bois, et stopper le feu. Rajouter 150g de noisettes et mélanger bien.

Note : Pour ceux qui ratent automatiquement leur caramel, petite astuce : au lieu d'un caramel à sec, mélanger le sucre avec un tiers de son  poids en eau (donc 50g d'eau pour 150g de sucre ici) puis réaliser votre caramel, sur feu vif, en faisant tourner la casserole de temps en temps mais sans remuer avec une cuillère. Vous verrez, il réussira alors à tous les coups!  

Étaler sur du papier sulfurisé et laisser refroidir puis concasser les noisettes caramélisées.



Dans le bol du mixeur, verser les noisettes caramélisées. Mixer jusqu'à obtention d'une pâte (vous obtiendrez d'abord une poudre: le pralin, avant d'arriver à la consistance de pâte pralinée).



Mélanger la pâte obtenue avec 100g de chocolat au lait fondu au bain-marie ou au micro-ondes.



Réfrigérer une heure à 1h30 puis congeler pendant 30 minutes.


-2ème étape : les rochers

Réserver 20 noisettes de côté.
Faire fondre 200g de chocolat au lait au bain-marie ou au micro-ondes et mélanger avec le reste de noisettes concassées.


Former 20  boules avec la pâte durcie et les fourrer d’une noisette entière au milieu.



Les tremper dans le chocolat fondu. Saupoudrer éventuellement de quelques éclats de noisettes concassées restantes.


Réfrigérer pour au moins 2 heures.



Déguster!




La note des goûteurs : 18/20 

lundi 2 décembre 2013

Salon Saveurs des plaisirs gourmands, édition de décembre : encore des places à gagner!


Une fois n'est pas coutume , je vous présente aujourd'hui , non pas une recette, mais une manifestation gastronomique qui me tient à cœur : le Salon Saveurs des plaisirs gourmands 2013 , parrainé cette année par le célèbre chef Guy Martin. A l'approche des fêtes de fin d'année, ce salon, promet d être fort en découvertes gustatives en accueillant plus de 300 producteurs de foie gras, truffes, fromages, chocolats et j'en passe…
Après le concours de novembre, je vous propose à nouveau de gagner des places pour l'édition du 6 au 9 décembre qui aura lieu à Paris, Espace Champerret. C'est très simple, laissez moi un petit commentaire sympathique ( ben oui, si déjà... :) en bas de cet article, avant le 6 décembre à 18 h, en me précisant votre recette préférée du blog ET envoyez un mail à claireaumatcha@gmail.com puis je tirerai au sort le nom des gagnants!


Hop hop hop , plus une minute à perdre !!

Salon saveurs : Du 15 au 17 novembre Paris Expo - Porte de Versailles 
                         Du  6 au 9 décembre Paris, Espace Champerret

samedi 30 novembre 2013

Ma Mousse au chocolat

Encore une vieille recette, qui est dans ma famille depuis des lustres! Je ne compte plus le nombre de fois où je l'ai faite, avec toujours autant de succès! Un minimum d'ingrédients pour un maximum de plaisir! Bref, c'est une valeur sûre de mes classeurs, donc n'hésitez pas à vous lancer!


Ingrédients

Pour 6/8 personnes

250 g de bon chocolat noir à 50% de cacao minimum
6 œufs moyens extra frais
2 cuillères à soupe de beurre ou margarine 
2 cuillères à soupe de sucre

Préparation

Séparer les blancs des jaunes, en faisant bien attention qu'il n'ait aucune trace de jaunes dans les blancs. 
Faire fondre  le chocolat avec le beurre au micro-ondes ou au bain-marie. Rajouter les jaunes et mélanger vivement.


Monter les blancs en neige avec un peu de sel. Quand ils sont presque fermes, rajouter le sucre et continuer à fouetter quelques secondes, pour avoir une consistance de meringue.

Verser petit à petit et très délicatement la moitié des blancs dans le chocolat fondu. Ajouter l'autre moitié et mélanger toujours très délicatement.  
Verser le tout délicatement dans le saladier de service . 
Cela permet aussi de veiller à ce qu'il ne reste pas de chocolat durci au fond du premier saladier.


Réserver au frais pour 4 heures minimum.

Déguster la mousse saupoudrée de pralin, de poudre d'amandes, de noix, ou encore de bananes caramélisées...


La note des goûteurs : 17/20 

vendredi 29 novembre 2013

Fondant poires/chocolat

Je vous avais fait saliver en postant sans honte aucune une photo de ce fondant dans mon article : "ma crème anglaise au micro-ondes", mais je ne suis pas cruelle, donc me voici aujourd'hui avec la recette du ce dessert. Cette dernière est inspirée de Trish Deseine, et elle a fait le tour des blogs culinaires. J'y ai cependant ajouté quelques poires pour apporter un côté fruité à cette bombe chocolatée.
Un conseil pour le réussir : faites-le impérativement la veille, afin de le réfrigérer au moins une nuit avant de le servir : la texture sera incomparable!


Ingrédients :

Pour un moule de 20cm de diamètre :


200g de bon chocolat noir (à 52% de cacao pour moi)
200g de beurre 

200g de sucre
5 œufs moyens 
1 cuillère à soupe de farine*
2 poires bien mûres

Note : vous pouvez remplacer la farine par une cuillère de maïzena ou de fécule pour une version sans gluten.



Préparation

Préchauffer le four à 190°C.

 
Faire fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes ou bain marie.Ajouter le sucre puis les œufs un à un en remuant bien entre chaque ajout. Ajouter la farine.


Ajouter les poires épluchées et coupées en petits morceaux.

Verser la préparation dans un moule à manqué de 20 ou 22 cm de diamètre beurré et fariné (augmentez les proportions si votre moule est plus grand!), et enfourner pour 25 à 30 minutes (30 minutes dans mon four qui n'est pas très puissant).


Le fondant doit être un peu tremblotant au milieu.


Réfrigérer une nuit au minimum , et servir accompagné de crème anglaise.




La note des goûteurs : 16/20 

jeudi 28 novembre 2013

Crème anglaise inratable au micro-ondes

Vous avez sûrement déjà connu cette situation : 
un soir comme un autre, vous recevez votre (belle) famille à diner, et l’idée vous vient de préparer une crème anglaise pour accompagner votre gâteau au chocolat préféré. 
Et là, c'est le drame : trois secondes de cuisson de trop ont suffi à réduire vos efforts à néant, et vous vous retrouvez avec une substance grumeleuse, qui finira à la poubelle, tandis que vous vous lamentez sur votre sort, désespéré et honteux. En d'autres termes, vous êtes au fond du gouffre
Et c'est là que j'interviens avec ma crème anglaise miraculeuse, express et inratable. Mais non, ne me remerciez pas. Par contre, j'accepte les fleurs et les chocolats, si jamais vous vous posiez la question...


Ingrédients 

90g de sucre
3 jaunes d’œufs
500 ml de lait demi-écrémé
1 cuillère à soupe de maïzena
1 sachet de sucre vanillé
Quelques gouttes d'extrait de vanille (de mon partenaire "La case à vanille")


 Préparation

Fouetter les jaunes avec le sucre, puis rajouter la maïzena, préalablement diluée dans un peu de lait froid. Verser alors le reste du lait. Rajouter la vanille et fouetter bien.
Couvrir le saladier (j'utilise un couvercle spécial micro-ondes) et faire chauffer 2 minutes 30 au micro-ondes puissance maximum (750 watts). 
Ouvrir, fouetter vigoureusement et remettre à chauffer par tranches de 30 secondes,  à couvert jusqu'à épaississement (1 minute 30 ou 2 minutes en tout en général) en refouettant à chaque fois.

 

Laisser la crème refroidir puis réfrigérer pendant 2 heures minimum : la crème va encore épaissir en refroidissant. 
Si jamais elle est trop épaisse une fois refroidie, rajouter un peu de lait froid, elle sera nickel!

 

Note : si votre micro-ondes ne monte pas à 750 watts, rajouter environ 2 minutes de cuisson (à adapter selon la puissance du micro-ondes).


C'est prêt! 

La note des goûteurs : 18/20  

Ici servie avec un fondant chocolat et poires

mardi 26 novembre 2013

Délicieuses Pommes de terre sautées

Parce que les recettes les plus simples sont les meilleures. Parce qu'elles accompagnent gaiement toutes sortes de viandes et de poissons. Parce que je ne connais personne qui n'aime pas ça. Parce que cette recette est juste fantastique de simplicité, et que, même si elle est un peu longuette, elle en vaut largement la peine. Les voici, les voilà, les pommes de terres sautées, La recette ultime! J'ai pioché cette recette ici et je lui suis fidèle corps et âme depuis. Essayez-la, vous comprendrez rapidement pourquoi!

 
Ingrédients

Pour 2 personnes :
    
750g de pommes de terre à chair ferme
3 cuillères à soupe d'huile de tournesol 
1 échalote
1 pincée de gros sel
1 cuiller à soupe bombée de beurre froid

Préparation 

Éplucher les pommes de terre puis les découper en gros morceaux. Les passer sous l’eau pour enlever l’amidon. Mettre les morceaux  mouillés dans un torchon propre et les frotter.

 

Faire chauffer l’huile dans une grande poêle, ajouter le gros sel, puis les pommes de terre.

 

Laisser cuire à feu vif en remuant régulièrement pendant 20 minutes. Elles doivent bien colorer. 

 

Baisser le feu sur feu moyen et laisser cuire encore 10 minutes. Ajouter l’échalote émincée et continuer la cuisson 5 minutes.

 

Ajouter enfin le beurre froid pour les faire "croustiller" et finir la cuisson pendant 15 minutes en mélangeant souvent. Couvrir éventuellement la poêle pour accélérer la cuisson.

Servir!

La note des goûteurs : 18/20  

 

vendredi 22 novembre 2013

Mini Tatins express à la mangue

Des amis viennent à l’improviste et vous avez une réputation d'hôte d'exception à tenir (ou à construire?). Je vais vous sauver la mise avec ces mini-tartes tatin, à la mangue caramélisée, prêtes en 2 tours de mains! Pour les réaliser, vous n'aurez besoin que d'une belle mangue mûre, d'une pâte feuilletée toute prête (on a dit express!), mais de bonne qualité, et de quelques grammes de sucre et de beurre. Vous avez tout? Hop hop hop, c'est parti!


Ingrédients

Pour 4 tartelettes

1 mangue mûre (mais pas trop)
1 pâte feuilletée pur beurre
100 g de sucre
3 ou 4 cuillers à soupe de beurre
Facultatif : noix de coco râpée / sauce chocolat...

Préparation

Préchauffer le four à 200°C
Éplucher la mangue et la couper en grosses lamelles.
Dans une poêle anti adhésive, sur feu fort, faire fondre  le beurre et ajouter les morceaux de mangue.



Rajouter le sucre et remuer avec une cuiller en bois. La mangue va caraméliser au bout de quelques minutes. Mélanger régulièrement jusqu'à ce qu'elle soit presque confite. Cette étape est assez rapide, beaucoup plus que pour des pommes.

Verser les morceaux de mangue, en disposant les plus beaux dans le fond, dans des moules en silicone (j'utilise des moules à muffins). N'hésitez pas à bien remplir les moules : les tartes sont beaucoup plus jolies quand elles sont généreuses en fruits. N'hésitez pas à  étaler plus finement la pâte feuilletée avec un rouleau à pâtisserie.A l'aide d'un bol (ou autre), découper des disques de pâte,un peu plus grands que la taille des moules, et les disposer par dessus les mangues. Rentrer légèrement les bords de la pâte contre les mangues. Piquer le dessus de quelques coups de fourchette.



Enfourner pour environ 25 minutes à 200°C.

Démouler quand les tartes sont encore chaudes, avant que le caramel ne se fige.

Servir, accompagnées d'une sauce au chocolat noir, et/ou saupoudrées de noix de coco râpée!



La note des goûteurs : 16/20 

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...